Dimanche passé à l'église de Daillens la Suisse et le Brésil se sont réunis grâce à la musique, le point commun entre Glaris et Sao Paulo: la musique classique, avec deux musiciennes passionnées comme ambassadrices.

Marianne Schônbâchler au violon et Marcia Dipold au piano ont présenté un programme très intéressant et varié. Une Sonate en Fa majeur avec le romantisme d'Antonin Dvorak s'inspirant du folklore de son pays pour commencer allegro, ma non troppo. Dans les différents mouvements, on a apprécié la bonne complémentarité entre les musiciennes.

Suit une deuxième sonate de Francis Poulenc écrite en 1942 à la demande d'une violoniste célèbre. Poulenc n'a jamais été satisfait de l'écriture de cette sonate qu'il a souvent modifiée, il qualifie le style de non sentimental, ironique et percutant. Il s'est inspiré d'un poème de Garcia Lorca, «La guitare fait pleurer les songes». Une musique énergique et percutante interprétée de façon magistrale. Le concert s'est terminé de belle façon avec cinq pièces Op 81 de Jean Sibélius comprenant Mazurka, Rondino, Valse, Aubade et Menuetto

Marianne et Marcia nous ont gratifié de deux bis: une sixième pièce de Sibelius et un Menuet de Beethoven, en clin d'œil au programme qu'elles auraient dû interpréter en 2020 pour fêter le 250e anniversaire du grand Ludwig van Beethoven


Au nom de l'Association pour l'animation du chœur de l'église de Daillens,
Roseline Heutger-Contesse

DAILLENS   -  Ce dimanche 9 mai à 18 heures l'Association pour l'animation du chœur de l'église de Daillens est heureuse de vous convier à son deuxième... et hélas dernier concert de la saison 2020-2021. Au programme: Concert Duo avec des pièces de Jean Sibelius, Francis Poulenc et Antonin Dvorak.

Comme interprètes, nous accueillerons deux talentueuses musiciennes.
Marianne Schônbàchler violoniste nous vient de Romanshorn, dans le canton de Thurgovie, elle habite Lausanne depuis 25 ans. Après sa Maturité elle étudie la musique aux conservatoires de Lausanne et de La Chaux-de-Fond où elle obtient le Diplôme d'enseignement en 1994. Elle enseigne actuellement le violon et l'alto à l'école de Musique de Glaris et dirige l'orchestre de l'école. Elle enseigne aussi à titre privé dans la région lausannoise.

Marcia Dipold, pianiste, est née à Sao Paulo au Brésil. Elle obtient son Diplôme d'Enseignement à l'Université de l'Etat Paulista «Julio de Mesquita Filho» après avoir travaillé avec Beatriz Balzi.
Etablie en Suisse pour se perfectionner, elle a obtenu un Diplôme de Perfectionnement avec François Antonioli, un Diplôme de virtuosité avec Catherine Courvoisier, un Diplôme d'Accompagnement et un Brevet pour l'Enseignement de la Musique. Elle enseigne au Centre Pédagogique pour Handicapés de la Vue et à l'Ecole de Musique de Lausanne.

Pour l'Association pour l'animation du chœur de l'église de Daillens, Roseline Heutger-Contesse

Entrée libre, chapeau à la sortie. Selon les directives, le nombre de personnes est limité à 50. Nous vous invitons à réserver votre place sur le site www.choeurdedaillens.ch ou par tél au 021 862 90 68.

 

L'Association pour l'animation du chœur de l'église de Daillens a le plaisir de vous convier, ce dimanche 9 mai à 18h, à un Concert Duo. Deux musiciennes d'origine bien différentes se produiront lors de ce dernier concert de la saison 2020-2021.

Marcia Dipold pianiste est née à Sao Paulo au Brésil où elle a obtenu son diplôme d'enseignement à l'Université de l'Etat Paulista Julio de Mesquita Filho. Etablie en Suisse pour se perfectionner, elle obtient un diplôme de perfectionnement, un diplôme de virtuosité, un diplôme d'accompagnement et un brevet pour l'enseignement de la musique. Elle enseigne au CPHV (Centre Pédagogique pour Handicapés de la Vue) et à l'EML (Ecole de Musique de Lausanne). Passionnée par la musique classique de son pays natal, elle a enregistré deux disques consacrés à cette musique en piano solo.

Origine de Romanshorn (Thurgovie), Marianne Schônbâchler - violoniste - habite Lausanne depuis plus de 25 ans. Après la maturité, elle étudie la musique aux conservatoires de Lausanne et de La Chaux-de-Fonds où elle obtient le diplôme d'enseignement. Elle enseigne actuellement le violon et l'alto à l'Ecole de Musique de Glaris et y dirige l'orchestre de l'école. Elle joue en renfort à l'orchestre de chambre de Glaris ainsi que dans diverses formations musicales et se produit volontiers en duo avec ses amies pianistes lausannoises.

Au programme ce dimanche, des pièces de Jean Sibelius, Francis Poulenc et Antonin Dvorak.

Entrée libre, chapeau à la sortie.

Pour l'Association pour l'animation du chœur de l'église de Daillens, Roseline Heutger-Contesse
Selon les directives, le nombre de personnes est limité à 50. Merci de réserver votre place sur le site www.choeurdedaillens.ch ou par tél au 021 862 90 68.

 

Quel plaisir de se retrouver dans notre église pour l'avant-dernier mais aussi premier concert de la saison le 25 avril dernier. Même si l'on était placé à distance et masqué, chacun des 50 spectateurs réglementaires ont apprécié cette heure musicale intitulée: «Tout n'est que variations.»

En entrée un concerto d'Antonio Pasculli sur des motifs de la Favorita de Donizetti. Tout de suite nous apprécions la belle harmonisation et la qualité musicale de ces deux virtuoses, Joachim Forlani à la clarinette et Augustinas Rakauskas à l'accordéon.

Effectivement tout est variations et les variations sont nombreuses et différentes. Avec «una voce poco fa» un air du Barbier de Séville de Gioacchino Rossini les deux instruments arrivent à être un orchestre à eux tout seul! Dans les trois thèmes et variations de Johann Nepomuk Hummel, nous découvrons un adagio avec une très belle mélancolie.

Lire la suite...

                           

Ce dimanche soir 25 avril à l'église de Daillens, le public eu le plaisir de retrouver Joachim Forlani à la clarinette en duo cette fois avec Augustinas Rakauskas à l'accordéon pour un florilège de fantaisies et variations sur des airs d'opéras avec pour thème «Tout n'est que variations».

Malgré les précautions Covid avec une limitation à 50 personnes placées à distance et le port du masque, le public a apprécié l'immense qualité de ce spectacle qui débute avec un concerto d'Antonio Pasculli sur des motifs de la Favorita de Donizetti. Les deux virtuoses offrent une excellente prestation pour ce morceau d'anthologie. Effectivement, tout est variation et les variations sont grandioses.

Lire la suite...

Dimanche passé à l’église de Daillens, entrée en fanfare avec concert Folkbrasstique, improvisé par Benjamin Monney, avec la célèbre marche Liberty Bell de John Philip Sousa ou American March King, musique très représentative des fanfares.

Pour donner suite à son travail de mémoire, présenté aussi dans cette même église, Benjamin Monney nous présente chaque morceau des différents musiciens compositeurs de son choix qui se sont inspirés des musiques populaires, mais qui sont allés bien au de là et ont acquis leurs lettres de noblesse et une très grande notoriété.

Pour ce quintet, Benjamin a réuni des musiciens de qualité, dont trois enfants de Daillens : Célia Forlani au cor, Justin Villard à la trompette et lui-même (trompette et direction) ainsi que Tim Sullivan au tuba, Serge Schlaeppi au trombone et Laura Crausaz à la trompette.  
Tour à tour, selon les morceaux, Benjamin dirige ou joue de la trompette.

Lire la suite...

 

Dimanche soir 1er mars à l’église de Daillens, une très belle prestation a réjoui le public venu assister au concert Folkbrasstique, improvisé par Benjamin Monney.

Le projet de Benjamin donne suite à son travail de mémoire. Il nous présente un choix de différents musiciens compositeurs qui se sont inspirés des musiques populaires, ayant dépassé les frontières de leur pays d’origine pour leur faire acquérir leur lettre de noblesse et une notoriété mondiale.

Pour ce quintet, Benjamin a réuni des musiciens de qualité, dont trois sont des enfants de Daillens : Célia Forlani au cor, Justin Villard à la trompette et lui-même ainsi que Tim Sullivan au tuba, Serge Schlaeppi au trombone et Laura Crausaz à la trompette.

Lire la suite...

   

Le piano était à l’honneur dimanche 2 février, en l’église de Daillens : Kristina Novello-Kosmina nous faisait le plaisir de jouer chez nous pour la première fois. Avec brio, elle a su mettre en valeur la qualité musicale de cet instrument, et… s’il savait parler, notre piano nous dirait combien c’est grisant de pouvoir montrer toutes les qualités que l’on possède grâce à une musicienne de si grand talent, combien c’est agréable de sentir courir des mains fines et alertes sur le dos de ses notes !

Le programme était approprié : avec le choix de grands compositeurs romantiques et pianistes tels que Franz Schubert, Félix Mendelssohn et Frédéric Chopin, nous avons pu découvrir la virtuosité de Kristina Novello-Kosmina. Avec beaucoup de finesse et de maîtrise dans son interprétation, elle nous emmène avec émotion dans le romantisme.

Lire la suite...

      

Pour la première fois, dimanche 2 février 2020, Kristina Novello-Kosmina a joué dans l’église de Daillens. Avec une grande maîtrise de son art, Kristina a su mettre en valeur cet instrument qu’est le piano, même un simple piano droit comme celui de l’église villageoise.

Le choix de la musique n’était pas étranger à cette réussite : avec des compositeurs comme Franz Schubert, Félix Mendelssohn et Frédéric Chopin, qui étaient aussi de grands pianistes, le romantisme était au rendez-vous. Le public a pu apprécier des œuvres expressément écrites pour le piano : impromptus, prélude, rondo, études, sans oublier les célèbres valses de Chopin, ont été interprétées avec beaucoup de finesse, de douceur et de légèreté.

Lire la suite...

    

En ce deuxième dimanche de l'Avant, pour ce deuxième concert de la saison, l'Association pour l'animation du chœur de l'église de Daillens, avait le plaisir de recevoir deux jeunes musiciens de grand talent, Joachim Forlani à la clarinette et Lucas Buclin au piano. Avec une facette de qualités musicales impressionnantes, ces deux musiciens ont fait vibrer notre église.

Si l'on peut donner une couleur à cette soirée, c'est le bleu qui s'invite comme Blue Récital. Sergueï Prokofiev, Sergueï Rachmaninov et George Gershwin, trois compositeurs d’origine russe qui ont fui leur pays pour l'Amérique sont au programme.

Lire la suite...

 

           

La couleur était au bleu dimanche soir 8 décembre en l'église de Daillens. Joachim Forlani, clarinettiste, et Lucas Buclin, pianiste, ont donné le ton avec Blue Récital.

Atmosphère nostalgique mais avec aussi beaucoup de gaîté dans cette musique de trois compositeurs d'origine russe ayant fui la Russie pour l’Amérique : Sergueï Prokofiev, Sergueï Rachmaninov et George Gershwin.

Lire la suite...


      

 Dimanche passé, l'église de Daillens s'est muée en théâtre pour accueillir les acteurs de l'opérette de Frédérique Barbier, La Cigale et La Fourmi, revisitée par la Compagnie Par-ci Par-là.

Catherine Pauchard, metteur en scène, a très bien apprivoisé l'endroit pour que nos trois protagonistes puissent évoluer avec aisance tout au long de ce plaisant spectacle, elle a su donner une impulsion dynamique et légère à ses trois musiciens qui se sont lancés pour la première fois dans la grande aventure de la comédie.

Lire la suite...

Pour ce premier spectacle de l'année 2019-2020, l'Association pour l'animation du chœur de l'église de Daillens, dimanche 3 novembre, avait le plaisir de présenter La Cigale et la Fourmi, un spectacle d'après l'opérette de Frédéric Barbier interprété par la compagnie L'Opéra par-ci par-là.

Catherine Pauchard, metteure en scène, a très bien su arranger les lieux pour que les trois personnages de l'intrigue puissent évoluer avec aisance.

Lire la suite...

Événements

Fait Marquant

Coupes du Moyen Age

La commune de Daillens est propriétaire de deux coupes en argent du XVème et XVIème s. Avec la cloche de 1497, ce sont les plus vieux biens mobiliers de la commune. A la fin de la restauration du chœur et de ses peintures médiévales, la...

Lire la suite...