Pour ce premier spectacle de l'année 2019-2020, l'Association pour l'animation du chœur de l'église de Daillens, dimanche 3 novembre, avait le plaisir de présenter La Cigale et la Fourmi, un spectacle d'après l'opérette de Frédéric Barbier interprété par la compagnie L'Opéra par-ci par-là.

Catherine Pauchard, metteure en scène, a très bien su arranger les lieux pour que les trois personnages de l'intrigue puissent évoluer avec aisance.

Les décors sont simples mais précis et importants pour chacun des interprètes. Un vieux piano carré de 1815 sert d'instrument pour le musicien, interprété avec brio par Antoine Schneider, une légère dissonance donne un certain charme à cette musique entraînante et joyeuse.

Curieux destin que celui de Mathias Constantin, chanteur basse avec une formation musicale classique et titulaire d'un master en mathématiques théoriques à I'EPFL, de se retrouver assis sur une chaise ancienne et usée à jouer la fourmi pas prêteuse qui compte ses sous cachés dans une vieille boîte de rangement. Béa Droz est une belle cigale, tout en légèreté, chanteuse qui cherche un rôle à l'opéra. Une chaise pliante est son accessoire car elle est constamment en mouvement.

Tout en espièglerie pour la cigale et en pingrerie pour la fourmi, elles cherchent, chacune à leur façon, à duper l'autre. Quiproquos et dialogues agrémentés de parodies d'airs d'opéras nous révèlent le talent de ces trois jeunes musiciens, chanteurs et acteurs mis en valeur par la bonne acoustique de l'église de Daillens.

Au nom de l'Association pour l'animation du chœur de l'église de Daillens,
Roseline Heutger-Contesse

Dans la presse

Événements

Fait Marquant

Coupes du Moyen Age

La commune de Daillens est propriétaire de deux coupes en argent du XVème et XVIème s. Avec la cloche de 1497, ce sont les plus vieux biens mobiliers de la commune. A la fin de la restauration du chœur et de ses peintures médiévales, la...

Lire la suite...