En ce deuxième dimanche de l'Avant, pour ce deuxième concert de la saison, l'Association pour l'animation du chœur de l'église de Daillens, avait le plaisir de recevoir deux jeunes musiciens de grand talent, Joachim Forlani à la clarinette et Lucas Buclin au piano. Avec une facette de qualités musicales impressionnantes, ces deux musiciens ont fait vibrer notre église.

Si l'on peut donner une couleur à cette soirée, c'est le bleu qui s'invite comme Blue Récital. Sergueï Prokofiev, Sergueï Rachmaninov et George Gershwin, trois compositeurs d’origine russe qui ont fui leur pays pour l'Amérique sont au programme.

En ouverture, la monumentale Sonate de Sergueï Prokofiev en ré majeur, où le compositeur nous décrit tous ses états d'âme, Andante, Allegro, Andante et pour finir Allegro con brio. Allegro extrêmement « brio » avec des notes virevoltantes et légères, clin d'œil et connivence des musiciens, dialogue des notes où chacun des instruments a son mot à dire, un en vol de notes vers un ciel plus bleu.

Vocalise, de Sergueï Rachmaninov, invite à une mélancolie douce, synthèse de ses états d'âme avec une envie de ne pas succomber à la déprime.

George Gershwin, pionnier du jazz symphonie, nous emmène à Broadway. Dans une transcription de Jascha Heifetz nous avons le plaisir de retrouver les chansons de Porgy and Bess telle que Summertime & A woman is a Sometime Thing, My Man's Gone Now, Tempo di Blues, It Ain't Necessarily So.

Pour le final, dans une transcription de Joachim Forlani, la Rhapsodie in Blue est magistralement interprétée par ces deux grands musiciens. Forte émotion et admiration à l'écoute de cette magnifique musique.

Un grand merci à ces deux artistes pour ce Blue Récital !

Pour l’Association pour l’animation du Chœur de l’église de Daillens,    
Roseline Heutger-Contesse

 

Dans la presse

Événements

Fait Marquant

Coupes du Moyen Age

La commune de Daillens est propriétaire de deux coupes en argent du XVème et XVIème s. Avec la cloche de 1497, ce sont les plus vieux biens mobiliers de la commune. A la fin de la restauration du chœur et de ses peintures médiévales, la...

Lire la suite...